Mallaj -- Une nouvelle école

Avec le soutien de ces sponsors

Mai 2022

Dans un article précédent, on pouvait lire qu’à Mallaj, la maçonnerie des murs intérieurs et extérieurs avait commencé.
Le professionnalisme de l’entrepreneur et des ouvriers est vraiment exemplaire. La façon dont ils travaillent avec les ressources dont ils disposent mérite notre respect sincère.
La stabilité du bâtiment est également étroitement surveillée, afin que nous puissions être sûrs que l’école résistera en cas de tremblement de terre.
Il n’y a aucune possibilité de placer des palplanches à côté du bâtiment. C’est pourquoi ils ont opté pour un mur de pierre qui offre la stabilité nécessaire.




La plupart des pièces sont maintenant crépies, ce qui donne une impression très soignée. Un simple enduit décoratif a été utilisé à l’extérieur, ce qui rend l’ensemble encore plus beau.

Nous sommes sincèrement fiers de cette équipe, qui rend la coopération belgo-népalaise encore plus intense. Afin de pouvoir tout suivre de près, nous recevons des photos et des vidéos presque quotidiennement.
Incroyable comme tout évolue si bien !

Sans aucun contretemps, nous pourrons très probablement ouvrir une partie de l’école en septembre.
Ensuite, le matériel demandé pour la disposition des salles de classe sera remis. Nous nous sommes mis d’accord avec l’Institut Saint Pierre de Turnhout, qui a fourni un parrainage important pour cela. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet à la page 14 de ce magazine.

Sans votre soutien financier, rien de tout cela n’aurait été possible. Nous vous en sommes très reconnaissants.
Nous prévoyons de nous rendre au Népal à la mi-septembre maintenant que les mesures corona ont été assouplies et que presque tout est revenu à “l’ancienne normalité”. Nous communiquerons certainement à ce sujet dans les magazines suivants.

Si vous souhaitez continuer à nous soutenir, vous pouvez le faire sur le numéro de compte de Bikas BE 32 2200 7878 0002 avec la mention ‘Mallaj’. Les dons à partir de 40 euros sur une base annuelle reçoivent une attestation fiscale.

Dhanyabad, merci beaucoup, de la part des équipes Gierle et Oud-Turnhout

Karel, Jill et José



L’INSTITUT SAINT PIERRE Á TURNHOUT SOUTIENT MALLAJ AU NÉPAL

Pendant la période de carême, les enseignants et les élèves de la 1ère à la 6ème année de l’école primaire ainsi que la dernière classe de la maternelle prennent chaque année l’initiative de soutenir une école du Sud. Cette année, le choix s’est porté sur Mallaj au Népal.
Les groupes de travail Bikas Gierle et Oud-Turnhout en sont très satisfaits.

Pour motiver encore plus les enfants, Jill a réalisé une belle affiche avec des dessins de ce dont l’école de Mallaj a besoin, comme des uniformes, des tableaux noirs, des livres et du matériel d’écriture. Avec chaque tranche de 5 euros que les élèves apportaient, ils étaient autorisés à colorier une case du dessin pour laquelle l’argent devait être utilisé.

Le mardi 8 mars était la journée népalaise pour l’école primaire. Le départ a été donné à 8h30 au réfectoire. La dernière présentation a commencé à 15h30. Le lendemain, c’était au tour des tout-petits.
Ce fut le début de la collecte de fonds pour le projet, l’école de Mallaj.

Karel avait fait une présentation powerpoint qui montrait comment les enfants au Népal vont à l’école, ce n’est absolument pas comparable à notre mode de vie ici. Les élèves de la 4ème à la 6ème année ont également pu voir les conséquences du tremblement de terre de 2015 et ils ont été très impressionnés.
Nous avons épargné aux enfants de la 1ère à la 3ème année ces images dures. Entre-temps, José s’est avéré être une conteuse née. L’enthousiasme des enfants lors de ces présentations était phénoménal. Il y avait aussi une petite exposition d’objets typiquement népalais, ce qui a rendu les enfants encore plus curieux. José a répondu avec précision aux nombreuses questions.

Quand José est allé chercher ses affaires, il était déjà possible de lui dire que beaucoup d’argent était rentré. Combien? Cela allait devenir clair le vendredi 1er avril. Non, il ne s’agissait pas d’en poisson d’avril! La journée s’est terminée par une promenade. Le résultat final a laissé tout le monde sans voix. Pour reprendre les mots de José, tous les trois ont été soufflés de leur siège, José ainsi que Jill et Karel.
Ils remercient de tout coeur tous les enfants et enseignants pour la belle somme de pas moins de 5 726 euros… DHANYABAD !!!

Il a été convenu qu’après la visite de l’équipe Oud-Turnhout/Gierle au Népal et à l’école de Mallaj, tous les enseignants recevront un rapport et des photos afin que chacun puisse constater que
l’argent est bien utilisé.

Au nom de Jill, Karel et José




L'ancienne école avant la démolition

Mise à jour Janvier 2022

Dans le dernier magazine de l’année dernière, vous pouviez lire que le coffrage et le remplissage des colonnes pour le plafond du rez-de-chaussée seraient terminés le 1er novembre. Et c’est exactement ce qui s’est passé. Quelques jours plus tard, ils ont commencé à préparer le coffrage des poutres et à poser la grille pour supporter la dalle de béton.
Les différentes armatures sont alors mises en place et le coulage du béton a commencé le 24 novembre. Le lendemain, le bétonnage était complètement terminé.
Début décembre, le ferraillage des colonnes du premier étage a été posé et le coffrage a également été mis en ordre, après quoi le remplissage des colonnes a rapidement été effectué.
A la mi-décembre, on a commencé le coffrage des poutres du plafond du premier étage et la pose de la grille avec des plaques de recouvrement. Par la suite, le ferraillage nécessaire a de nouveau été appliqué ici avant de couler la dalle de béton et les poutres. Les travaux de bétonnage ont été achevés le 3 janvier.
Entre-temps, la maçonnerie des murs intérieurs et extérieurs a commencé. Les ouvriers prennent du congé pour quelque temps, jusqu’à la livraison des fenêtres et des portes, prévue vers le 22 janvier. Après cela, ils pourront continuer et entamer la finition.

Si vous voulez aider ce projet, votre soutien est le bienvenu sur le compte de Bikas BE 32 2200 7878 0002 avec la mention « Mallaj ».



Ci-dessus des séquences vidéo des travaux de l'école de Mallaj

Mise à jour Novembre 2021

Mise à jour Octobre 2021

Mallaj (situation du 31 octobre 2021)

Dans les articles précédents, vous pouviez lire qu’à Mallaj au Népal, il y a une ancienne école au sommet du sentier muletier. En attendant, il faut dire IL Y AVAIT, car le 13 août, la démolition de ce bâtiment a commencé.
En neuf jours, 12 personnes ont mis 1196 heures-hommes, de 6h à 18h, pour démolir le bâtiment et préparer le terrain pour le nouveau bâtiment.

Après cela, les travaux ont commencé par le creusement mécanique des fondations (à deux mètres de profondeur sous le niveau du sol) des 24 piliers autour desquelles le bâtiment est construit. Malheureusement, les travaux s’effectuaient encore en saison des pluies et ensuite l’eau s’est infiltrée. Après avoir retiré toute cette eau, il a été possible de commencer à couler une plaque de fond par pilier.

Après l’inauguration du chantier , la première colonne a été posée le 8 septembre par M. Debindra Bahadur Bhandari, président du ward (quartier) n°3 de la municipalité rurale de Jalajala, comme une sorte de première pierre. Toutes les colonnes ont ensuite été placées et fixées dans le béton. Vers le 23 septembre, la maçonnerie des murs de fondation a été commencée, jusqu’au niveau du sol, sur les poutres de liaison et entre les colonnes. Les colonnes entre les murs de fondation ont ensuite été remplies de béton. Après cela, toutes les ouvertures restantes ont été remplies de pierres concassées
et pressées fermement.

Le travail suivant consistait à fabriquer une poutre annulaire et des poutres de liaison sur les murs de fondation. Encore une fois le renforcement, le coffrage et le béton.
Le 6 octobre, les travaux étaient arrêtés jusqu’au 19 octobre à cause de Dashain et Tihar (voir ci-dessous)
Le 20 octobre, le remplissage (25 cm) avec des pierres entre les différentes poutres a repris. Une couche de béton sera ensuite placée au-dessus, formant ainsi le sol du rez-de-chaussée. L’étape suivante est le coffrage et le remplissage des colonnes.


Cela devrait être prêt le 1er novembre.

Dashain, la plus grande fête hindoue, tombe normalement en octobre et dure 15 jours. Dashain est le festival en l’honneur de la victoire de la déesse Durga sur le démon Mahishasura. Durga est aussi la déesse de la fertilité des champs et de la moisson. Dashain est une fête de famille. Les festivités rassemblent des membres de la famille qui parfois ne se sont pas vus depuis un an. Des balançoires en bambou sont construits et il y a beaucoup de cerfs-volants dans le ciel.

Après Dashain, Tihar est la fête la plus importante du Népal, également appelée Diwali ou Deepawali. C’est une fête de la lumière qui dure cinq jours. Le premier jour, on adore les corbeaux, les messagers de la mort. Le deuxième jour, les chiens sont à l’honneur. Le troisième jour, la déesse Laxmi est accueillie. Laxmi est la déesse de la lumière, de la richesse et de la chance. Le quatrième jour, les vaches sont remerciées. Le cinquième jour, Bhai Tika, se
concentre sur la relation entre frères et soeurs. Tihar est une fête spirituelle pleine de symbolisme et de respect pour les animaux, qui a lieu fin octobre début novembre.

Si vous voulez aider ce projet, votre soutien est le bienvenu sur le compte de Bikas BE 32 2200 7878 0002 avec la mention « Mallaj ».



Mise à jour Juillet 2021

Comme vous avez déjà pu le lire , la recherche d’un entrepreneur nous a occupé pendant longtemps, notamment parce qu’un appel d’offres national a dû être lancé.

Le 2 juin, nous avons reçu le message qu’un appel d’offres avait été lancé. Début juillet, on nous a annoncé que neuf candidats s’étaient inscrits. Ces neuf offres devaient être vérifiées par les autorités locales avant qu’une entreprise puisse être désignée.
Et puis il y a eu une autre vague Corona avec un confinement complet qui a tout arrêté. Selon les derniers rapports, il n’y a pas encore de relâchement, mais nos braves amis népalais ont continué à travailler. En fin de compte, sur neuf candidats, il ne restait que trois candidats potentiellement considérés pour la construction de l’école. Le choix final a été fait le 27 juin, après quoi un délai de sept jours a été fixé pour soumettre d’éventuelles objections. Le 8 juillet, le message est arrivé que la commande ira à Thrishkti Construction and Engineering Pvt. Ltd. de Bhaktapur, ce qui signifie que les travaux peuvent commencer
Une autre nouvelle positive est que nous avons reçu une subvention de 10 000 euros via la province d’Anvers (4e pilier) et une subvention de 2 500 euros a été promise par la municipalité de Lille. Une demande de subvention à la commune d’Oud Turnhout est en cours d’élaboration.

Si vous souhaitez soutenir ce projet, votre contribution est plus que bienvenue sur le numéro de compte de Bikas BE 32 2200 7878 0002 avec la mention ‘Mallaj’.

Jill Vervoort, José Smulders et Karel Arets



Mise à jour Avril 2021

“A Mallaj au Népal, en haut du sentier muletier il y a (encore) un ancien bâtiment scolaire.”

C’est ainsi que l’article sur le projet auquel Bikas veut participer a commencé dans les magazines précédents.
Beaucoup de choses se sont passées depuis mars 2019. Finalement, la population âgée a été convaincue de démolir l’ancien bâtiment et de le remplacer par un nouveau. Des plans ont été élaborés, adaptés et approuvés.
Un protocole d’accord a été envoyé et signé par nos amis népalais.

Cependant, la recherche d’un entrepreneur ne se déroule pas aussi bien que nous le souhaiterions. Comme le gouvernement local veut intervenir dans les coûts de la construction, un appel d’offres national est requis en
vertu de la loi népalaise, ce qui peut prendre 2 à 3 mois. Avant que cet appel d’offres ne puisse être lancé, de nombreux documents supplémentaires sont nécessaires. Comme vous le savez probablement et vous l’avez peut-être déjà vécu, les moulins administratifs tournent parfois lentement. Mais nous sommes toujours de bonne humeur etespérons un règlement rapide.

Si vous voulez aider au démarrage de ce projet, votre soutien est le bienvenu sur le compte de Bikas BE 32 2200 7878 0002 avec la mention « Mallaj ».

Un grand Dhanyabad.

Karel Arets, vice-président de Bikas pour la Flandre et Jill Vervoort, sympathisante et ex-administratrice.



Août 2020

A Mallaj au Népal il y a un (vieux) bâtiment scolaire,en haut le long du sentier muletier. En mars 2019,l’asbl Bikas reçut une demande pour rénover le vieux bâtiment.

Il va de soi que Bikas réagit toujours prudemment. La question de la nécessité de la rénovation et de l’implication de la communauté locale fut posée.

Après plusieurs échanges d’e-mails et la visite sur place de gens de métier passant par là lors de leur voyage au Népal, la conclusion a été sans appel, une rénovation n’est pas envisageable.
Le bâtiment était irrécupérable. Monter au premier étage était suicidaire et au rez-de-chaussée la poussière du premier traversait le plafond. Les pierres se descellaient et la charpente était vermoulue.
Et dire que malgré cela, au rez-de-chaussée, on donnait encore cours aux maternelles, par manque de locaux.
Le conseil de Bikas a été simple, démolir le tout et reconstruire. Mais c’était sans tenir compte des anciens du village. C’était leur ancienne école et ils s’opposaient à la démolition. Il a fallu
plusieurs mois et beaucoup de tractations pour persuader tout le monde de passer à une nouvelle construction.

Voici à quoi pourrait ressembler l'école...

Entre-temps nous avons reçu les premiers croquis et l’estimation du coût. C’est maintenant aux habitants de Mallaj de chercher un entrepreneur afin de pouvoir débuter les travaux.
Cela a donc duré deux ans avant de pouvoir démarrer le projet. La preuve que la communication avec un pays lointain n’est pas toujours aisée. Il ne s’agit pas de prendre son vélo pour aller
s’informer rapidement au coin de la rue. Tout se passe par e-mail et l’anglais n’est pas toujours bien compris. Mais nous voyons que cela avance. Rien que du positif.

Si vous voulez donner un coup de pouce à ce projet scolaire, votre aide sera fort appréciée : Versez sur le compte Bikas BE32 2200 7878 0002 avec la mention « Mallaj »

Jil Vervoort, administratrice et Karel Arets, vice-président de Bikas